Méthodologie

ISKIO.ca publie les statistiques depuis quelques années déjà, et elles suscitent beaucoup d’intérêt auprès des organisateurs et autres personnes intéressées par l’évolution de la course à pied au Québec. Ce qui nous intéresse, c’est surtout d’être en mesure de dégager des tendances, pas juste de faire des palmarès. Nous prenons donc un grand soin pour que les données cumulées soient systématiques et similaires d’une année à l’autre.

Voici la méthodologie employée pour les statistiques présentées sur iskio.ca:

Qu’est-ce qu’on compile?

  • Règle générale, seuls les résultats chronométrés sont utilisés pour compiler les statistiques, ce qui veut dire
    • que nous ne comptons que le nombre de coureurs ayant complété une épreuve (nombre de finissants)
    • cela exclut donc les coureurs inscrits, mais qui ne se sont pas présentés au départ de la course (DNS – did not start)
    • cela exclut aussi les coureurs qui n’ont pas complété le parcours (DNF – did not finish)
  • Seuls les résultats individuels sont compilés, sauf exception
    • cela exclut dont les courses par équipes ou les relais, car la plupart du temps les résultats disponibles ne font état que du nom de chaque équipe, on ne sait pas exactement combien de membres ont couru
    • pour les courses à relais, puisque chaque équipier ne fait qu’un partie du parcours, nous ne pourrions simplement pas compiler de façon appropriée l’épreuve courue (ex: on ne peut comptabiliser 4 personnes pour un marathon s’il a été couru à relais)
  • Seules les courses ouvertes au grand public sont compilées
    • Cela exclut les courses privées scolaires ou d’entreprise, à moins qu’un volet grand public soit offert

Y a-t-il des exceptions?

Oui, dans certains cas nous tiendrons compte de courses non-chronométrées et nous utiliserons le nombre d’inscrits.

  • Par exemple, en région, certains des plus grosses courses de la région ne sont pas chronométrées. Pour bien représenter l’état de la course dans la région il faut évidemment prendre en compte ces courses.
  • En trail, le nombre d’abandons peut être élevé par rapport au nombre de partants (sur les ultra-trails principalement). Pour ces courses, nous utiliserons, si disponible, le nombre de partants (finissants + DNF) pour mieux illustrer la participation à la course.

Questions de précision et de disparité des stats

  • Les statistiques sont en général relevées après un certain délai (environ une semaine après la tenue de la course), de telle sorte que les résultats utilisés ont eu le temps d’être corrigés, s’il y a lieu. Il se peut tout de même que les chiffres diffèrent un peu si des correctifs tardifs ont été apportés aux résultats.
  • Quelques sites de résultats affichent l’entièreté des coureurs inscrits à une course, dans ce cas on voit plusieurs lignes ou de pages dont les temps sont vides (ou parfois une inscription DNS ou DNF est utilisée). Ces sites vont parfois indiquer des statistiques sur le nombre de coureurs total qui inclut tout le monde. Nous prenons le soin de ne relever que les coureurs qui ont reçu un résultat. Cela vaut notamment pour le nouveau site sportstats, qui, depuis 2015, va fréquemment présenter le nombre d’inscrit plutôt que le nombre de coureurs.
  • Les événements ont souvent tendance à indiquer aux médias le nombre de coureurs inscrits (genre 35000 personnes à tel marathon), il ne faut pas s’étonner que nos statistiques présentent un chiffre beaucoup plus bas. Le nombre de finissants, aux gros marathons en particulier, est toujours bien moindre.
  • Sans vouloir offenser les organisateurs ni les marcheurs: nos statistiques visent à mesurer et comparer la participation à des courses. Donc, nous allons toujours ignorer les épreuves de marche.
  • Si une épreuve est ouverte autant aux coureurs qu’aux marcheurs, et chronométrée sans distinction, alors nous allons prendre le nombre final de résultats chronométrés pour l’ensemble, même si parmi ce nombre, il y a possiblement des marcheurs.

Le niveau réel de participation à un événement donné peut donc être plus élevé si certaines épreuves n’étaient pas chronométrées (ex: les courses pour les plus jeunes), s’il y avait de nombreux marcheurs, ou alors si des courses par équipes étaient offertes.

Les statistiques Hommes/Femmes

  • Règle générale, en plus du nombre de finissants total, nous prenons note du nombre d’hommes et de femmes ayant complété la course.
  • Certains résultats publiés ou certains site de chronométrage ne fournissent pas d’info concernant le sexe du participant. Si possible nous allons faire le calcul à partir des catégories ou même basé sur les prénoms. Mais sinon, le nombre d’hommes et de femmes pour l’événement ne sera pas compilé.
  • Cela signifie que le total des hommes et des femmes sera possiblement moindre que le nombre total de coureurs présenté dans nos stats, mais comme le but est principalement d’établir la proportion d’hommes et de femmes, sur l’ensemble des stats, ces quelques chiffres manquants n’ont pas vraiment d’incidence.
  • Le phénomène de revente des dossards a pris énormément d’ampleur ces dernières années. Puisqu’un homme peut ainsi courir avec le dossard d’une femme, et vice-versa, il est certain que cela affecte les résultats, surtout au niveau des classements par catégories. Par contre, au niveau du nombre total d’hommes et de femmes ayant complété l’épreuve, on assume que l’effet global s’annule, et que les proportions compilées sont bien représentatives du sexe des finissants aux épreuves.

Et pourquoi pas des statistiques de performance?

On voudrait bien mesurer les aspects performance des coureurs (meilleurs temps, temps moyens), éventuellement, peut-être. Même chose pour les tendances au niveau des groupes d’âge.

A quel point les stats sont-elles complètes?

Fiez-vous au fait qu’on met tous les efforts possibles pour comptabiliser toutes les courses qui respectent les critères! C’était déjà pas mal de travail avec 300 courses il y a quelques années, mais maintenant avec 850 événements au Québec, c’est tout un boulot! En plus, on prend note d’un certain échantillon d’événements hors-québec, assez pour être en mesure d’établir les tendances, par exemple, en comparant les marathons au Québec et les principaux marathons au Canada.

  • Au fil de l’année, nous tentons d’identifier, pour chacune des courses, où les résultats ont été publiés. Ceux-ci serviront pour comptabiliser les coureurs.. Les sources peuvent être diverses:
    • sites de résultats de chronométrage: sportstats, quidchrono, sportchrono, ms1timing, jikko, quebecsportif, courirgtr, etc…
    • résultats chronométrés par des groupes indépendants, mais pas tous publiés sur internet (ex: chrono saguenay, groupe loisir mauricie, etc..). Souvent nous prenons des ententes pour que ces résultats soient insérés dans les archives iskio, et donc disponibles pour les recherches en ligne mais aussi pour nos stats.
    • résultats publiés seulement sur facebook (de plus en plus fréquent)
  • lorsque des résultats n’ont pas été publiés, nous tentons de communiquer avec les organisateurs pour connaître le nombre de coureurs ayant pris le départ de chaque épreuve offerte. Il se peut donc que dans certains cas, une telle estimation soit utilisée, bien que la plupart du temps, pas de résultats = pas de stats
  • Par contre, pour une course qui est annoncée comme non chronométrée (genre course couleur, course de fondation), nous n’allons pas tenter d’estimer le nombre de participants, sauf rare exception. On dit bien qu’on fait le cumul des finissants aux courses chronométrées.

Pourquoi les stats changent légèrement avec le temps?

Les statistiques sont compilées en temps réel à partir de nos bases de données. Ces chiffres peuvent changer légèrement pour les années antérieures si des correctifs tardifs sont apportés. Il arrive aussi parfois que nous ignorions qu’un événement régional a eu lieu à tel ou tel endroit, et lorsque l’événement se fait connaître pour être ajouté au calendrier de l’année en cours, cela modifie aussi les nombres d’événements des années antérieures.

Demandes de correctifs

Si vous organisez un événement et que les données manquent pour le vôtre, ou alors que vous estimez qu’ils sont incorrects, communiquez avec nous via la page contact.

Nous sommes conscients que la méthodologie utilisée puisse affecter certaines statistiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces marqueurs HTML et les attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>